Foire aux questions

Un site utilisant Réseau Blogs AP-HP

Volontaires non soignants

Foire aux questions

Des questions ? Nous sommes là pour y répondre !

Qui peut aider ?

Toute personne âgée de plus de 18 ans peut se porter volontaire. Pour les missions en présentiel, il est demandé d’être à jour de tous vos vaccins, de ne pas présenter de symptômes grippaux. Il est également impératif de ne pas être à risque de formes sévères pour le Covid-19. Si vous êtes âgé de plus de 70 ans, que vous avez des antécédents cardiovasculaires, que vous souffrez d’une pathologie chronique respiratoire, que vous présentez une insuffisance rénale chronique dialysée, que vous êtes atteint de cancer ou en cas de toute autre raison susceptible d’entraîner une vulnérabilité, vous pouvez parfaitement apporter votre aide à l’AP-HP, de façon non présentielle, en choisissant des missions pouvant s’effectuer à domicile.

Je ne suis pas en région parisienne, puis-je être volontaire ?

Plusieurs missions peuvent s’effectuer à distance, il n’est donc pas nécessaire d’habiter en région parisienne pour apporter votre aide. Néanmoins, pour limiter les temps de transport, les missions en présentiel s’adressent aux habitants de la région parisienne.

Quels sont les domaines de compétences recherchés ?

Volontaires pour l’AP-HP recherche des volontaires dans un grand nombre de domaines, parmi lesquels : la communication, l’informatique, la gestion de projets, la gestion logistique, la data-science, mais aussi la couture. Les soignant.e.s et les secouristes ne pouvant pas s’engager dans des missions auprès des patients sont également les bienvenu.e.s. Pour certaines tâches, aucune qualification n’est nécessaire. Dans d’autres cas, une formation peut être proposée préalablement à la mission.

Quel sera mon statut juridique ?

Chaque bénévole signe une convention de volontariat avec l’AP-HP, qui encadre les conditions de la mission. Les bénévoles s’engagent notamment à respecter les instructions qui leur sont données, les règles d’organisation internes de l’AP-HP et le secret professionnel.

Serai-je assuré ?

L’AP-HP couvre les risques accidents du travail, accidents de trajet et maladies professionnelles.

Dois-je demander une autorisation à mon employeur ?

La mission de volontariat doit s’effectuer uniquement sur votre temps personnel, c’est-à-dire, lors de vos soirées, week-ends ou congés. Il est interdit de cumuler un temps de travail et un temps de volontariat y compris dans le cadre du télétravail.

Concrètement, comment ça se passe ?

Une fois inscrit.e, vous recevrez un lien Slack qui vous permettra de sélectionner, via l’application, un ou plusieurs fils de discussion selon vos champs de compétence.
Régulièrement, des missions sont proposées par les modérateurs.trices, il vous suffit de vous porter volontaire. Pour les missions en présentiel, vous serez placé.e.s sous l’encadrement d’équipes professionnelles.

Pour les missions en présentiel, aurai-je une autorisation de déplacement ?

Pour toutes les missions nécessitant un déplacement, vous devrez vous munir de votre attestation de déplacement dérogatoire, en cochant la case « Déplacement domicile-travail lorsque le télétravail est impossible ou déplacement professionnel » assortie de votre convention de volontariat fournie par l’AP-HP. Vous devrez également avoir sur vous une pièce d’identité (carte d’identité, passeport ou permis de conduire).

Comment ma sécurité sera-t-elle assurée ?

Lors de missions sur site, vous ne serez pas en contact direct avec des patients atteints du Covid-19, aussi, seul le respect des gestes barrières sera nécessaire.

Je n’ai que peu de temps, est-ce utile d’être volontaire ?

Il est possible d’être volontaire pour quelques heures, par exemple pour des besoins ponctuels en rédaction ou en traduction. D’autres missions supposent des créneaux plus longs (6 heures pour un accueil de livraisons de repas à l’hôpital, par exemple). Tout dépend de votre emploi de temps !